Cher(e)s collègues,

Nous recevons ce jour de nombreux messages de collègues dépendant de la CPAM du Hainaut qui réclament des pièces justificatives des années 2016 et 2017.

Pour rappel, lors de leur offensive précédente nous avions transmis les mails à la commission paritaire nationale. Transmission qui avait été suivie d’effets positifs puisque plusieurs d’entre vous nous ont remercié car la CPAM leur avait téléphoné en précisant qu’il n’y avait plus de problème, que les documents avaient été retrouvés.

Nous sommes donc surpris des mails que vous nous adressez aujourd’hui sur la boîte mail du SRONP. Nous espérons qu’il ne s’agit que d’un bug informatique dont la survenue quinze jours après la tenue de la Commission paritaire du Nord serait purement fortuite. Nous nous renseignons. Les mails reçus ce jour ont tous été transmis au niveau national et ils seront également transmis dès demain à la Commission Paritaire du Nord.

N’hésitez pas à nous transmettre ces demandes injustifiées.

Cordialement

Sylvie Mével, présidente du SRONP/FNO

Cher(e)s collègues,

Concernant le congé maternité, il est important de recontextualiser le travail de la FNO sur ce sujet même si parfois d’autres missions de défense de notre profession et de nos conditions d’exercice sont peut-être mises plus en avant sur nos réseaux d’informations.

La FNO travaille avec les autres syndicats de professionnels de santé et de professionnels libéraux sur le sujet du congé maternité depuis des années dans un cadre interprofessionnel, notamment au sein de l’Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS), et de la commission "parité-égalité" de l'Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL).

En 2016, suite à sa participation au communiqué de presse des professionnels de santé non médecins diffusé le 15 février, la FNO s’est associée à un communiqué de presse regroupant 22 organisations de professionnels libéraux, concernant les annonces ministérielles de février 2016. Ces annonces créaient une discrimination à l’encontre de toutes les femmes qui travaillent à leur compte. Ces 22 organisations syndicales de professionnels libéraux ont appelé à l’ouverture immédiate de négociations contre la discrimination instaurée par la Ministre de la Santé de l’époque, Mme Marisol Touraine.

Le 8 mars 2016, la FNO réagissait de nouveau suite à ces déclarations.

En juin 2017, suite aux déclarations de Mme Marlène Schiappa, secrétaire d’état chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes qui souhaitait mettre en place un « congé maternité unique pour toutes les femmes », notre organisation spécifiait par voie de presse que « la mise en place d’un congé unique doit respecter et prendre en compte les réelles spécificités du statut des femmes travailleuses indépendantes ».

Les représentantes de la FNO ont aussi rencontré Mme Corinne Desforges, directrice de cabinet de la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes pour s'entretenir de cesujet primordial dans une profession comme la nôtre, composée à 97% de femmes. Au sein même de la FNO, la commission de travail dédiée « couverture sociale » travaille l’aspect technique de ces dossiers.

La FNO a demandé à ce que ce sujet soit notamment traité dans le cadre de l’Accord Cadre Interprofessionnel (ACIP) dont le travail a débutéla semaine dernière. 

La FNO se bat afin que tout projet concernant le congé maternité se traduise dans les faits par une réelle avancée pour une réelle égalité de traitement entre toutes les femmes et luttera dans les instances où elle siège avec les autres professionnels de santé pour que cette égalité soit respectée.

Cordialement.

Pour le bureau fédéral

Cécile Corallini

Secrétaire générale

Cher(e)s collègues,

Lors de l’examen au Sénat du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2018, l’amendement déposé le 13 novembre qui aurait voulu imposer aux néo-diplômés orthophonistes et masseurs-kinésithérapeutes un exercice de plusieurs années avant de pouvoir s’installer en libéral a été rejeté ce 21 novembre en séance.

Ce n’était pas la première fois que cette idée surgissait dans la tête de parlementaires, basée sur le modèle infirmier pourtant bien différent de notre profession. Immédiatement encore les organisations professionnelles et étudiantes ont protesté (cf. communiqué de presse).

Encore une fois le problème de l’absence de professionnels dans les établissements n’a pas pour cause un quelconque désintérêt pour l’exercice en établissement de santé, mais plutôt pour les salaires très peu attractifs qui sont pratiqués.

Le ministère des Solidarités et de la Santé de ce gouvernement comme le précédent doit comprendre que l’accès aux soins passe par une juste rémunération des professionnels.

Cordialement.

Bruno Sarrodet
Vice-président FNO chargé de l’exercice salarié

Cher(e)s collègues,

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint un communiqué de presse relatif à la création de la Fédération Française des Praticiens de Santé (FFPS) le 13 septembre 2017.

Nous vous en souhaitons bonne lecture,

Cordialement.

Cécile Corallini et Emily Benchimol

Secrétariat général de la FNO

Cher(e)s collègues,

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint un communiqué de presse relatif aux déclarations du Premier ministre hier quant à la compensation de la CSG pour les seuls médecins de secteur 1 et les infirmières exerçant en zone sous dotées.

La FNO exige la compensation de la hausse de la CSG pour les orthophonistes et toutes les autres professions de santé.

Nous vous en souhaitons bonne lecture,

Cordialement.

Cécile Corallini et Emily Benchimol

Secrétariat général de la FNO